Système respiratoire

Attention à lire les consignes avant de lire toute page d’un site santé !

Normalité

Le système respiratoire commence au niveau du nez et de la bouche. Il se poursuit par les voies respiratoires et les poumons. L’air y pénètre à travers le nez et/ou la bouche, passe par la gorge (pharynx) et par l’organe vocal, ou larynx.

Par le nez, le nez étant un filtre, l’air inspiré est humidifié, mis à température et filtré de particules diverses. Il est donc préférable de respirer dans les conditions normales (fréquentes) par le nez pour que l’air arrive purifié dans nos poumons; ces derniers pouvant jouer plus facilement leur rôle principal. L’usage de la respiration nasale est d’autant plus nécessaire lors de températures extrêmes ou de fortes différences entre deux lieux (palier préférable).

Par la bouche, le volume d’air inspiré en une fois est plus important. Il sera donc normal de prendre de l’air par cet orifice. Seulement pour une personne n’ayant pas ou peu effectué de blocage respiratoire, même dans la pratique sportive, cette respiration devrait rester exceptionnelle.

La respiration se veut abdominale, thoracique ou mixte. Comme nous le décrivons dans notre exemple Yogiste dilaté, la respiration abdominale se doit d’être limitée à la relaxation, aux moments de détente et au chant. Les poumons ne sont pas, pour rappel aux radicaux, dans le ventre mais bien dans la cage thoracique. Le diaphragme, muscle en forme de coupole, descendant lorsqu’il se contracte, attire l’air dans les deux ballons appelé poumons. Ces derniers se dilatent vers l’avant, vers l’arrière et les côtés principalement. Les parties tirées vers le bas ne descendent pas plus bas que la descente du diaphragme. Il n’y a donc qu’un petit volume qui descend et qui demande donc de faire de la place dans le ventre. Cette place est celle qui permet de dire que le ventre peut se dilater de quelques centimètres mais pas plus… En restant tonique à chaque inspiration, l’abdomen soutient les viscères et facilite les mouvements des viscères.

La respiration thoracique est donc la respiration de tout effort, marcher et se lever compris. La personne qui arrive à scinder le relâchement abdominal bas et haut, pourra arriver lors d’un effort à respirer dans le haut de l’abdomen sans que cela n’enclenche les pathologies décrites dans la news « Ventre« 

Pathologies

Les pathologies respiratoires les plus fréquentes sont :

  • Asthme
  • Bronchite (chronique)
  • Cancer du poumon
  • Emphysème
  • Essoufflement
  • Pneumonie
  • Pneumothorax

Nous y reviendrons plus en détails ultérieurement pour chaque pathologie mais celles-ci sont dans la plupart des cas d’autant plus néfastes si la personne est dite blocante (terme MecaHealth) et l’efficacité du traitement kiné sera peu efficace dans ce même cas et s’il est appris une coordination respiratoire au lieu d’une décoordination respiratoire.

Revenir au chapitre « Système plomberie« 

Laisser un commentaire