À lire avant tout

Ce site est dédié à la mécanique du corps et à sa vulgarisation.

Apprendre et comprendre la mécanique naturelle normale permet d’analyser soi-même les causes de troubles parfois majeurs que nous appellerons ici « troubles mécaniques ».

Il ne s’agit pas de se substituer à la médecine, mais bien de donner aux patients potentiels le complément d’informations nécessaires à sa propre prise en charge. Le lecteur pourra ainsi, d’une part, éviter une quantité non négligeable de ce type de maux mais d’autre part se rétablir au plus vite si le seuil de la douleur est atteint. Il devrait donc également éviter des récidives dans la plupart des situations mécaniques voire psychologiques.

Le lecteur doit être conscient qu’il est de son devoir de ne pas interpréter les solutions ou maux décrits dans les différentes pages comme étant d’emblée les siens. Il se doit de demander un diagnostic précis à son médecin. Un mal de dos, par exemple, pourrait être un cancer du poumon surtout si on est fumeur. La lecture d’un site ou d’un blog est un appui parfois salvateur mais il n’est en rien un substitut d’une analyse complexe. Si dans les pages dudit site ou blog, les affirmations écrites indiquent un point de vue comme 100% fiable et n’utilisent jamais le ‘conditionnel présent’ dans leurs phrases, vous devrez vous méfier car personne en médecine, ne peut quasiment affirmer à 100% d’un résultat et d’autant plus que derrière chaque analyse complexe, peut se cacher également une part parfois non négligeable de subjectivité. Il est donc important d’éveiller son sens critique en tant que rédacteur et de ce fait d’éveiller celui-ci chez le lecteur.

En plus de ce que vous lirez dans nos pages ou de celles de confrères, n’hésitez pas à poser des questions à votre ou vos thérapeutes. « Dans le médical, il n’y a pas de bêtes questions, il n’y a que des bêtes réponses » (F.Liégeois). Si un thérapeute n’y répond pas, posez-vous la question de ce qui amène un soignant à ne pas répondre (…).

Nous ne développerons pas pour l’instant le rôle de chacun, ni l’ensemble des thérapies mais soulignerons les points d’attention afin d’éviter un maximum les erreurs ou les abus rencontrés encore trop souvent dans notre secteur. Nous vous en expliquerons les raisons prochainement (…).

De ce fait, il est malheureusement possible que certaines données de ce site ne seront pas acceptées par une partie du corps médical et/ou paramédical. A vous de chercher pourquoi. Analyser est le maître verbe de la compréhension.

MECANIQUES ET NON PHYSIQUES

Evitons de faire un amalgame entre troubles mécaniques et physiques

La dénomination <b> »troubles mécaniques »</b> devrait éviter de faire un amalgame avec des troubles dits physiques qu’il faut souvent associer avec des perturbations biologiques. Les troubles mécaniques et les perturbations qu’elles peuvent entrainer sont à prendre en charge avant tout par la kinésithérapie/l’ostéopathie avec de préférence une analyse préalable d’un médecin. Les seconds doivent impérativement passer par une analyse médicale (diagnostic différentiel) permettant d’exclure une pathologie plus grave et ne concernent pas forcément les kinésithérapeutes.

TOUJOURS QUELQUE CHOSE À FAIRE

Nous revendiquons en effet, qu’il y a toujours à faire mais cette affirmation n’induit pas que nous affirmons que le respect des différentes règles naturelles entraînent forcément la guérison mais bien une amélioration d’une situation même dans les cas les plus lourds…

L’amélioration sera donc proportionnelle bien entendu à notre capacité à modifier nos attitudes mais aussi proportionnelle à la pathologie initiale.

Il est donc indispensable de définir le mal avant tout.

Votre analyse, aidée par ce site ou d’autres écrits, devrait vous orienter en partie mais devrait se faire en collaboration avec votre médecin, seule personne habilitée à émettre un diagnostic. Ce dernier étant humain, il est préférable de se fier à un deuxième avis notamment si vous sentez que votre impression n’est pas entendue (…).